mercredi 25 mars 2015

projeté cinéma et architecture le 9 avril






Bourses Jean-Baptiste Siegel - Cinémathèque française

Madame, Monsieur,

La Cinémathèque française conserve d’importantes collections films et « non film », qu'elle enrichit de manière régulière par de nombreux dépôts et dons.

Ces collections constituent des sources précieuses et originales pour la recherche en histoire du cinéma.

Soucieuse de valoriser ces collections, la Cinémathèque française a créé en 2008 un Conservatoire des techniques cinématographiques . De même, elle a réactivé sa Commission de recherche historique, composée d’historiens, de critiques, d’universitaires et de professionnels du cinéma.

Souhaitant renforcer sa collaboration avec le monde de la recherche universitaire , la Cinémathèque française a souhaité offrir des conditions d’accueil privilégiées à de jeunes chercheurs, en créant, grâce à la générosité d’un mécène, les « Bourses Jean-Baptiste Siegel - Cinémathèque française ». Trop tôt disparu à l’âge de 21 ans, Jean-Baptiste Siegel était un jeune cinéphile passionné. Pour honorer sa mémoire, ses parents ont fait appel à la Cinémathèque française pour soutenir de jeunes étudiants chercheurs, désireux d’approfondir leur connaissance du cinéma.

Nous vous adressons l’appel à chercheurs de la Cinémathèque française pour l’année universitaire 201 5 -2016 , il peut être téléchargé sur le site de la Cinémathèque française à l’adresse suivante : http://www.cinematheque.fr/fr/bibliotheque-film/enseignement-recherche/bourses-jean-baptiste-si.html

Nous espérons qu’il trouvera un large écho auprès de vos étudiants.

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments les plus cordiaux.

Serge Toubiana

Directeur général

La Cinémathèque française

51, rue de Bercy

75012 Paris

Conférence de Sylvie Lindeperg

Cher(e)s étudiant(e)s

Nous vous informons de la venue de Sylvie Linderperg le mardi 31 mars pour une conférence dans le cadre du séminaire d'actualité du RIRRA21, où elle présentera son travail d'historienne à partir de son dernier livre, La voie des images (Editions Verdier Histoire 2013).

Cette conférence aura lieu le mardi 31 mars  à 17h30 dans la salle des colloques 2 du site St Charles (arrêt de tram Albert 1er).



lundi 23 mars 2015

CINECAMPUS #6- mardi 31 mars à 20h30, cinéma Utopia

Ciné Campus #6 – Noir sang

Faux-semblants (Dead Ringers)

David Cronenberg, 1988, 1h56




La séance sera accompagnée par Vincenzo Susca, maître de conférences en sociologie de l’imaginaire à l’Université Paul Valéry.

« Les cauchemars de la pensée engendrent des monstres ».  

Ce sont deux corps pour lesquels la vie n’a peint qu’une seule âme. C’est un seul être qui vibre dans deux manteaux de chair, Beverly et Eliott Mantle sont une fusion de tous les instants, une tragédie symphonique à deux variations. Jumeaux dans la vie comme dans la passion, chaque minute de leur existence trouve un écho. Si le même sang coule dans leurs veines, si les mêmes traits se déclinent sur leurs visages, si les pensées de l’un sont l’extension des mouvements de l’autre, ce n’est pas par volonté mais par essence.
Gynécologues, épris d’une esthétique des organes, d’une beauté de l’intérieur du corps, ils vibrent sous l’assaut d’une même ardeur, partagent les mêmes femmes, vivent dans un même souffle. Quand survient le jour où l’un s’arrache à l’autre, où la contradiction s’immisce dans leur harmonie, engendrant alors un troisième visage monstrueux : celui de leur séparation. Orchestrée des mains d’une femme, cette déchirure ne saurait cicatriser.
Bien que David Cronenberg ait depuis longtemps habitué nos yeux de spectateurs au mariage du sublime et de l’abject, au spectacle du Beau que des tripes offertes à la vue peuvent susciter, Faux-semblants pousse ce paradoxe esthétique à son paroxysme. Quoi de plus troublant en effet que de faire incarner cette dualité maladive à un seul acteur ? Quoi de mieux que d’utiliser la chair comme matière à penser ? Ainsi se dessine le chef-d’œuvre du cinéaste, à la frontière de sensations ineffables, au cœur d’une approche pulsionnelle de l’amour.
Amoureux de l’horreur, courrez re-voir Faux-semblants. Laissez-vous charmer par son doux poison, loin des codes usés du cinéma de genre, au cœur d’une nouvelle forme de terreur, intellectuelle et lyrique. Laissez David Cronenberg malmener vos perceptions habituelles et briser la frontière manichéenne entre les clivages qui jalonnent votre existence. Vivez une expérience cinématographique ultime, marquée par la transcendance d’une union malsaine entre deux corps mais également avec le vôtre, le corps que vous habitez en tant que spectateur. Fusionnez à votre tour...


vendredi 20 mars 2015

Exposition Photographique

Les étudiants du cours E63ASC5 TP3 "Pratique de la photographie"
exposeront leurs images au centre d'art La Fenêtre, 27 rue Peyson à
Montpellier du 23 au 29 mars.

Le vernissage aura lieu lundi 23 mars à 19h.





Ethnologie et Cinéma #2 - Cinémas d'Asie de l'Est : 24-26 Mars 2015

Pour sa IIe édition à Montpellier Ethnologie et Cinéma propose de poursuivre l’exploration du cinéma asiatique. Un ensemble de 12 films sur l’Est asiatique (Japon, Corée, Chine, Taïwan) sont proposés. Documentaires, fictions, documentaires de création, films d’animation, longs ou courts métrages, ils composent l’ensemble de cette programmation montrant quelques unes des formes cinématographiques de ces pays. Ceux-ci partagent une longue histoire qui, tout à la fois, les distingue et les entremêle, pour le meilleur et pour le pire : traditions séculaires, religions, guerres, occupation, colonisation, dictature, modernité, environnement... Mais ce sont toujours des questions relevant de l’anthropologie qui sont au cœur des films mettant en scène aussi bien les sociétés urbaines que rurales.

Pour plus d'informations voir le PROGRAMME



mercredi 18 mars 2015

Projection exceptionnelle de Ed Wood de Tim Burton le 16 avril

 Cher(e)s étudiant(e)s

Dans le cadre du colloque « Après Welles » des 16 et 17 avril, aura lieu une projection du film Ed Wood de Tim Burton (1994) au cinéma Diagonal, le 16 avril à 20h.

Le film sera présenté par François Thomas, spécialiste du cinéma d’Orson Welles, dont le personnage apparaît dans Ed Wood.

Un tarif préférentiel de 2€ est mis en place pour les étudiants de l’UFR1, sur inscription lors de nos permanences, du lundi 30 mars au vendredi 10 avril.

Bien à vous, les tutrices

Rappel des horaires de permanence du tutorat

cher(e)s étudiant(e)s

voici un petit rappel de nos horaires de permanence:

Elise Vidal Lundi de 14h00 à 16h00

Jade Hazlehurst Mercredi de 13h15 à 15h15  

 Marine Labaud Jeudi de 13h15 à 15h15

Prescilia Viera-Coëlha Vendredi de 9h30 à 11h30

 Bien à vous
Les tutrices

14ème festival international du documentaire en Cevennes

Cher(e)s étudiant(e)s

Nous sommes heureux de vous annoncer que nous organisons une sortie au festival du film documentaire à Lassalle en Cevennes pour la journée du vendredi 15 mai.

Cette sortie comprend l'aller-retour en bus de Montpellier à Lassalle en Cevennes, un repas et la possibilité de voir les 5 films de votre choix.

Pour vous y inscrire il faut apporter une caution de 10€ en espèces, qui vous sera rendu à votre montée dans le bus, au bureau D18 durant les permanences des tutrices d'accompagnement pédagogique:

 Elise Vidal Lundi de 14h00 à 16h00

Jade Hazlehurst Mercredi de 13h15 à 15h15

Marine Labaud Jeudi de 13h15 à 15h15

Precilia Viera-Coëlha Vendredi de 9h30 à 11h30

Venez nombreux!!! 



lundi 16 mars 2015

[Grignon] - L1, Novélisation, exposés

Ordre de passage : ici

[Grignon] L1, Cinéma japonais classique et fantastique classique, exposés

Ordre de passage, cinéma japonais : ici
Ordre de passage, cinéma fantastique : ici

 

Découverte des métiers du cinéma : HMC

Le dimanche 22 mars, de 15h à 17h au cinéma Le Capitol à Alès aura lieu une rencontre autour des métiers HMC (Habillage, Maquillage, Coiffure).
Venez rencontrer Karine Hamelle (Chef maquilleuse), Emmanuel Colleau (Chef coiffeur), et Marion Meseguer (Habilleuse et co-fondatrice de l'association Les Costumeuses) dans le cadre du Festival Cinéma d'Ales - itinérantes.



dimanche 15 mars 2015

[ACHEMCHAME] E21AS5 - TD L1 "Histoire du cinéma par les cinéastes" - Jeudi 17h15-18h45 - D06 [Màj 19/03/2015]

Bonjour,

Voici le planning prévisionnel du cours:

Cours 1 / 29/01 (1h30) : Présentation du cours (bibliographie, filmographie, programme) + définition méta et métafilm (passage donc par métafiction, fonction de commentaire) + définition officielle de Marc Cerisuelo + archéologie du métafilm (Porter/Chaplin).
Cours 2 / 05/02 (1h30): Show People (Mirages) de King Vidor (1928) et analyse de cette “matrice du métafilm”
Cours 3 / 12/02 (1h30): A Star is Born de William Wellman (1937) (le mythe de la star et la mise en place de la mythologie hollywoodienne)
Cours 4 / 26/02 (2h): Sullivan’s Travels de Preston Sturges (1941) et analyse de la résurgence du comique + nouvelle ère de la seconde comédie américaine (Marx Brothers, Jerry Lewis...)
Cours 5 / 05/03 (2h): Sunset Boulevard de Billy Wilder (1950) + analyse de la contemporanéité des genres : films noirs, mélodrame + résurgence des fantômes hollywoodiens du cinéma muet.
Cours 6 / 12/03 (2h): Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly (1952) + analyse des fantômes hollywoodiens du muet. (Fin de la MGM et de Louis B. Mayer)
Cours 7 / 19/03 (1h30): Les Ensorcelés de Vincente Minelli (1953) (Figures du producteur)
Cours 8 / 26/03 (1h30) : Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963) + nouvelle ère de la modernité (fin du classicisme) + Le Zinzin d’Hollywood de Jerry Lewis (1961) + crise des studios hollywoodiens + Retour au classicisme avec La Nuit américaine de François Truffaut (1975) et Le Dernier Nabab de Elia Kazan (1976)
Cours 9 / 02/04 (1h30) : Retour au classicisme avec La Nuit américaine de François Truffaut (1975) et Le Dernier Nabab de Elia Kazan (1976)
Cours 10 / 09/04 (2h) (rendu des fiches de lecture) : 4 Exposés : Quinze jours ailleurs, L’Etat des Choses, S.O.B.
Cours 11 / 16/04 (1h30) : 3 Exposés
Cours 12 / 30/04 (2h) : 4 Exposés : Stardust Memories, Barton Fink, Huit et demi, Intervista (complet)
Cours 13 / 07/05(2h) : 4 Exposés: Le Jour du fléau

Voici une filmographie de 1928 à 2010 des oeuvres réflexives qui mettent en abyme le milieu du cinéma (seuls les films marqués d'une * peuvent faire l'objet d'un exposé par groupe de 2 ou 3 étudiants maximum) :
  • Show People (Mirages) de King Vidor (1928)
  • What Price Hollywood ? de George Cukor (1932)*
  • A Star is Born de William Wellman (1937)
  • Sullivan’s Travels de Preston Sturges (1941)
  • Sunset Boulevard de Billy Wilder (1950)
  • Bellissima de Luchino Visconti (1951)
  • Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly (1952)
  • Les Ensorcelés de Vincente Minelli (1953)
  • La Comtesse aux pieds nus de Joseph M. Mankiewicz (1954)*
  • A Star is Born de George Cukor (1955)*
  • The Big Knife de Robert Aldrich (1955)*
  • Un Vrai cinglé de cinéma de Frank Tashlin (1956)*
  • Le Zinzin d’Hollywood de Jerry Lewis (1961)
  • Quinze jours ailleurs de Vincente Minelli (1962)* (Alexandra Fontaine, Charlotte Tisseyre et Manon Regal-Mezin)
  • Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963)
  • Huit et demi de Federico Fellini (1963)* (Joshua William Bryant et Séverina Andreotti)
  • Inside Daisy Clover de Robert Mulligan (1965)*
  • The Legend of Lylah Clare de Robert Aldrich (1968)
  • Le Jour du fléau de John Schlesinger (1975)* (Shina Beaufour - 1 place disponible)
  • La Nuit américaine de François Truffaut (1975)
  • Le Dernier Nabab de Elia Kazan (1976)
    • Fedora de Billy Wilder (1978) 
    • Stardust Memories de Woody Allen (1980)* (Christophe de Lamotte Guery Guillaume)
  • S.O.B. de Blake Edwards (1981)* (Alexandre Revillot - 1 à 2 places disponibles)
  • L’Etat des Choses de Wim Wenders (1982)* (Juliette Mobilia, Clémentine Lacroux et Grégoire Jullien)
  • Intervista de Federico Fellini (1986)* (Pierre Dougados - 1 place disponible)
  • Barton Fink de Joel Coen (1991)* (Dorian Thuillier & Cécilia Jourde)
  • The Player de Robert Altman (1991)
  • Dangerous Game d’Abel Ferrara (1993)
  • Swimming with Sharks de George Huang (1994)
  • Au travers des oliviers d’Abbas Kiarostami (1994)
  • Irma Vep d’Olivier Assayas (1996)
  • The Blackout d’Abel Ferrara (1997)
  • Aprile de Nanni Moretti (1998)
  • Scream 3 de Wes Craven (1999)
  • Cecil B. Demented de John Waters (1999)
  • Hollywood Ending de Woody Allen (2001)
  • Sauvage Innocence de Philippe Garrel (2001)
  • Mulholland Drive de David Lynch (2001)
  • H Story de Nobuhiro Suwa (2001)
  • Adaptation de Spike Jonze (2002)
  • Pourquoi (pas) le Brésil ? de Laetitia Masson (2004)
  • INLAND EMPIRE de David Lynch (2006)
  • Road To Nowhere de Monte Hellman (2010)


 Les inscriptions aux exposés doivent se faire très rapidement, le 12/02/2015, dernier délai.

L'exposé doit durer au maximum 20 minutes, diffusion de séquences comprise. 
Vous devez également, le jour de votre passage à l'oral apporter une feuille tapée à l'ordinateur indiquant votre problématique et le plan détaillée de votre exposé, ainsi qu'une bibliographie/webographie de l'ensemble des documents consultés pour réaliser votre travail.

Voici ensuite la bibliographie du cours. Je rappelle que vous devez faire un compte-rendu personnel de votre lecture d'un de ces ouvrages en 4 pages maximum, tapées à l'ordinateur, police 12, interligne 1,5 :


BOURGET, Jean-Loup, Hollywood. La Norme et la marge (1998), Nathan, collection « Nathan Cinéma », 2002.
BURCH, Noël (dir.), Revoir Hollywood, Nathan Université, 1994.
CERISUELO, Marc, Hollywood à l’écran : essai de poétique historique des films : l’exemple des métafilms hollywoodiens, Presses de la Sorbonne, 2000.
CERISUELO, Marc, Le Mépris, Editions de la Transparence, collection « Cinéphilie », 2006.
CIMENT, Michel, Passeport pour Hollywood, Editions du Seuil, 1987.
DYER, Richard, Le Star-système hollywoodien (1979), L’Harmattan, collection « Champs visuels étrangers », 2004.
MOUREN, Yannick, Filmer la création cinématographique. Le film-art poétique, L'Harmattan, 2009.
PREDAL, René (dir.), Le cinéma au miroir du cinéma, Cinémaction, n°124, 2007.
THORET, Jean-Baptiste, MOUSSARON, Jean-Pierre (dir.), Why Not ? sur le cinéma américain, Edition Rouge profond, 2002. 

Ce travail est à rendre (avant) le 09/04. Comme d'habitude vous pouvez me rendre ce travail par mail (julien.achemchame@univ-montp3.fr), sous format .odt ou .pdf obligatoirement, en nommant votre fichier avec votre NOM_prénom_L1. Sachez également je renvoie systématiquement un accusé de réception (gardez-le comme preuve de rendu de votre travail).
 
N'hésitez pas à me contacter sur mon mail universitaire (disponible sur le blog) si vous avez des questions.
Bon travail à vous tous!
Julien Achemchame

samedi 14 mars 2015

TD Cinéma américain années 80 (Christol)

Chèr-e-s étudiant-e-s,

Après avoir reçu plusieurs emails me signalant un chevauchement entre le rattrapage du TD prévu de 10h30 à 12h30 et un autre cours, je propose d'annuler le rattrapage ce lundi pour discuter ensemble d'un créneau possible pour rattraper le cours. On en parle pendant le TD qui aura donc lieu comme d'habitude de 12h30 à 14h30. Merci de faire passer l'info!

Cordialement,

Florent Christol

vendredi 13 mars 2015

CINECAMPUS #5- mardi 17 mars à 20h30, cinéma Utopia



Séance 5 – Rire noir 

LOUISE-MICHEL
Écrit et réalisé par Benoît DELÉPINE et Gustave KERVERN, France, 2008, 1h35 



Avec Yolande Moreau, Bouli Lanners, Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Mathieu Kassovitz, Francis Kuntz, Chistophe Salengro…

Prix Jacques Prévert du meilleur scénario original, Prix spécial du jury (Fiction étrangère) au Sundance Film Festival.

La séance sera présentée par la productrice Annie Gonzalez (C-P Productions).

Benoît Delépine et Gustave Kervern, le duo grolandais, tracent leur chemin dans le cinéma français avec Louise-Michel, réalisé en 2008 dans la même lignée singulière qu'Aaltra et Avida. Cette œuvre se démarque du paysage cinématographique français par un positionnement résolument social : Louise-Michel aborde avec cynisme la question du capitalisme et son impact sur le prolétariat. Ce n’est pas sans pour autant perdre de vue le potentiel humoristique des situations, toutes plus étranges les unes que les autres, dans lesquelles se retrouvent nos protagonistes.
Louise-Michel donne la parole aux petites ouvrières d’une usine de Picardie qui se retrouvent du jour au lendemain sans emploi, suite à la délocalisation de leur entreprise par leur patron. Elles décident alors de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour le « buter » mais comble de malchance, elles tombent sur un tueur à gages incapable de tuer. À la tête de ce groupe d’ouvrières se trouve Louise, interprétée par l’excellente Yolande Moreau qui incarne un personnage bourru d’une virilité à peine voilée. Son partenaire de route, Michel, chômeur reconverti dans la sécurité et accumulant les petits boulots, tente quant à lui de quitter l’impasse dans laquelle il se trouve en acceptant la proposition alléchante de Louise. Avec une palette de personnages hauts en couleurs, tel que Benoît Poelvoorde dans le rôle d’un ingénieur conspirationniste complètement déjanté, cette chasse au patron va se transformer en road-movie totalement irrévérencieux, parcourant les paradis fiscaux sans jamais réussir à atteindre LE vrai responsable du bouleversement irréversible dans la vie de ces ouvrières.

Cette comédie noire à l’humour féroce laisse entrevoir la lutte entre la Grande Machine des patrons-voyous et le petit monde du prolétariat qui essaye tant bien que mal de subsister. Plus qu’une simple tentative de vengeance sur un patron pourri qui n’a d’intérêt que le profit, pour qui vendre ou acheter se décide lors d’une séance de sport impromptue, l'acte politique engendré par ces ex-ouvrières sert ici une critique radicale extrêmement juste. Cette fable jubilatoire s’inscrit alors dans une veine engagée du cinéma français dont Benoît Delépine et Gustave Kervern semblent avoir fait leur étendard.

RECHERCHE DE FIGURANTS - Montpellier

Téléfilm pour une chaine nationale recherche 300 femmes et hommes qui incarneront des adultes et des enfants de tous les âges et de tous les styles.

Tournage entre avril et juin 2015 à Montpellier et aux alentours. Il faut être disponible une journée en semaine pendant la période de tournage.
Rémunération au cachet : 83,66 euros brut par jour.

Pour postuler, se présenter avec une photo récente et votre numéro de sécurité sociale afin de remplir une fiche de renseignements

le samedi 14 mars 2015 entre 10h et 17h30 à:

La Maison Pour Tous Albert Camus
118 allée Maurice Bonafos (Parc Tastavin) 34070 Montpellier
Tram 2 Mas Drevon.

Si mineur(e)s : "Par application de l'art.L.7124-1 code travail, ce recrutement est soumis à autorisation individuelle préalable accordée par l'autorité administrative".

jeudi 12 mars 2015



Le mythe vampirique - Histoire de notre rapport à la mort dans la littérature et le cinéma.
Par Thomas ANDREU

" Depuis les Memento Mori de l'Antiquité, la mort est l'un des thèmes récurrents de la création artistique. En étudiant l'évolution du mythe vampirique – depuis la tradition orale jusqu'aux films hollywoodiens, en passant par la littérature du début du XXème siècle – on peut retracer l'histoire de la perception de la mort par les vivants, ou tout du moins celles des artistes, au fil de l'Histoire.
Nous explorerons trois grandes périodes : les survivances païennes dans les rites funéraires slaves médiévaux, la littérature romantique et gothique ainsi que ses héritiers modernes, et les ré-interprétations contemporaines du mythe. "

- Accès
https://goo.gl/maps/DNn10

http://www.chu-montpellier.fr/fr/espace-culturel/conferences-au-centre-culturel/

ESPACE CULTUREL CHRU de Montpellier Site de la Colombière, 39 avenue Charles Flahault 34090 Montpellier

mercredi 11 mars 2015

Libre Courts




dans le cadre du Mois du cinéma, festival de court métrages étudiants Libre Courts, organisé par l'association l'Ecran et son Double le 17 et 18 mars dans la maison des étudiants de l'université!

mardi 10 mars 2015

Absence F. Christol mercredi 11

Chères étudiant-e-s,

N'étant pas encore rétabli (là j'ai la voix de Regan dans L'Exorciste et je me déplace à la manière d'un zombi façon Night of the Living Dead, en plus lent...), je me vois contraint d'annuler le TD Tim Burton et le TP film d'horreur demain (mercredi 11 mars). Je m'en excuse. Les cours seront rattrapés le lundi matin, de 10h30 à 12h30, en D09. Je vous donnerai les dates mercredi prochain (18 mars) en cours.

J'en profite pour vous donner le "travail à la maison" pour le cours sur Burton. Il s'agira de discuter de la prégnance du "mythe" de Frankenstein dans le corpus burtonien, avec la question subsidiaire: comment comprendre que ce mythe soit autant sollicité dans le cinéma américain de l'époque? Quelles problématiques (sociales, "raciales", politiques, genrées, etc.) permet-il d'articuler? Les films à (re-)voir et à analyser pour ce cours: Frankenweenie (2 versions) et Edward Scissorhands (même si, bien entendu, il s'agira de pointer les autres occurences de ce mythe dans les autres films, à commencer par Beetlejuice...)

Cordialement,

Florent Christol

lundi 9 mars 2015

"Mois du cinéma", Rencontre avec le réalisateur Stéphane Lafleur mardi 10 mars à 14h30 salle Jean Moulin (maison des étudiants)

Dans le cadre du "Mois du cinéma",
Rencontre avec Stephane Lafleur, réalisateur québécois du film "Tu dors Nicole" et Julianne Côté (actrice principale du film) :
Ce mardi 10 mars 2015 à 14h30, salle Jean Moulin (Maison des Etudiants)
La rencontre sera suivie de la projection du film au Cinema Diagonal à 18h

Le "Mois étudiant du cinéma", du 10 au 19 mars, Université Paul-Valery

Le "Mois étudiant du cinéma" se tiendra du 10 au 19 mars sur le campus de l'Université Paul Valéry Montpellier III. Organisé par les associations étudiantes l'Asso7 et l'Ecran et son double, ce projet a pour but de motiver la création artistique étudiante, mais aussi de présenter des longs métrages d'invités nationaux et internationaux.

Le programme "Pigments sur Grand Ecran" sera composé de 7 films longs-métrages nationaux et internationaux en présence de membres des équipes des films. En parallèle des projections, se tiendront 3 Master Class avec Stéphane Lafleur (Réalisateur Québécois),  Jacques-Rémy Girerd (Réalisateur et Producteur de films d'animation), Jean-Louis Povéda (chef décorateur de Truffaut).

Les programmes "Colore ton court" et "Libres courts" seront deux compétitions de courts-métrages étudiants. La première compétition attribuera un prix du public aux meilleurs films de la sélection et la seconde compétition sera présidée par un jury de professionnels qui remettra deux prix.
 


dimanche 8 mars 2015

Images en mouvement : enjeux d'exposition et de perception


Journée d’étude interdisciplinaire
Université Paul Valéry - Montpellier 3, Site Saint Charles C.R.I.S.E.S – Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales de Montpellier

Jeudi 19 mars 2015

Cette journée d’étude se propose d’apporter des éclairages sur la pragmatique de l’exposition des images dites « en mouvement » (œuvres filmiques et œuvres vidéo). Il s’agit plus particulièrement de présenter des études de cas d’expositions ou de dispositifs d’installation historiques et actuelles engageant une réflexion sur les données techniques (accrochage, image et son) et sur les choix muséographiques inhérents aux commissaires et/ou aux artistes.
À travers trois axes d’analyse, cette journée se donne pour objectif de questionner l’espace d’exposition, les rapports perceptifs entre les spectateurs et les œuvres, interroger la nature des supports de diffusion et de projection tout en insistant sur les artistes qui ont ouvert les voies aux formes élargies de la création filmique et vidéo. 

Programme

Nominoë, Cortex, 2013

TD Cinéma américain des années 80 (Christol)

Chèr(e)s étudiant(e)s,

En raison d'un grippe attrapée vendredi, je ne pourrai assurer le cours sur le cinéma américain des années 80 ce lundi 9 Mars. J'en suis bien évidemment désolé. Le cours sera rattrapé le lundi d'après (16 Mars), de 10h30 à 12h30. Merci de faire passer l'information autour de vous!

Cordialement,

Florent Christol

La Duchesse de Varsovie de Joseph Morder

Jusqu'au 24 mars, le cinéma Utopia présente un film totalement atypique dans le paysage du cinéma français : La Duchesse de Varsovie de Joseph Morder.
A la croisée du cinéma expérimental (Joseph Morder tient un ciné-journal en Super-8 puis en vidéo depuis 1967), du cinéma hollywoodien classique (références aux comédies musicales et mélodrames américains) et d'une question qui hante le cinéma : représenter le génocide, représenter l'horreur.
J'ai participé le 24 février à une rencontre avec Joseph Morder et l'actrice Alexandra Stewart sur RFI pour accompagner la sortie du film.
Je vous souhaite un belle découverte pour ce film hors normes qui mérite de trouver son public !
Vincent Deville


jeudi 5 mars 2015

[Grignon] L1 Cinéma fantastique classique, filmo/exposés

La biblio et filmographie du cours : ici
Les films déjà sélectionnés : ici

mercredi 4 mars 2015

Rencontres de l'éducation artistique aux images - 11 mars

Rencontres de l'éducation artistique aux images - 11 mars - inscriptions ouvertes jeudi 19 février 2015

Rencontres de l’éducation artistique aux images :
les images d'archives au cinéma


Mercredi 11 mars 2015 à Montpellier

9h-17h : à Canopé
20h : au cinéma Utopia



Pour cette édition 2015 des Rencontres, la journée sera consacrée aux images d'archives au cinéma et abordera les enjeux d'un travail de création et de réappropriation de ces images. Comment construire un récit à partir de ces images ? Comment les allier à d'autres images ? Quelle place pour la création sonore ? Autant de manières de valoriser ces images, de les faire parler, de les détourner, de les monter et de les assembler à d'autres images...

Pour assister à cette journée, veuillez vous inscrire sur ce site
(le nombre de places est limité) :

www.crdp-montpellier.fr/rencontres_images/2015/inscription.aspx



Les Rencontres sont un rendez-vous régional annuel organisé par Languedoc-Roussillon Cinéma, le Rectorat et Canopé de l’académie de Montpellier. Elles proposent des réflexions, échanges et découvertes sur l’image en mouvement et ses enjeux éducatifs et culturels, destinés aux enseignants et aux professionnels du cinéma, de l’audiovisuel et de la culture partenaires d’actions pédagogiques en milieu scolaire ou hors temps scolaire.

Au programme de la journée : une conférence retraçant de façon inventaire l'utilisation des images d'archives au cinéma, des projets d' ateliers menés en milieu scolaire, des pistes pédagogiques d' analyse de films , d'images d'archives qui peuvent être des images d'actualités et des rencontres avec des réalisateurs :


- Jean-Gabriel Périot , qui réalise depuis de nombreuses années des films à partir d'archives, nous permettra de découvrir son travail et son style de montage, entre documentaire, animation et vidéo de création. Son travail questionne de manière récurrente la violence et l’Histoire.
Il nous présentera le soir même, en avant-première exceptionnelle au cinéma Utopia , son dernier film qui a fait l'ouverture de la section Panorama du festival de Berlin, début février : Une jeunesse allemande .


- Martine Deyres , qui est en cours de réalisation d'un long métrage intitulé En attendant les barbares sur l'Hôpital spécialisé en psychiatrie de St-Alban (Lozère). Elle nous présentera l'avancée de son travail et les étapes qui devront suivre pour terminer le film.


Le programme complet de cette journée est disponible en ligne ici : www.languedoc-roussillon-cinema.fr


Renseignements :
Languedoc-Roussillon Cinéma
Amélie Boulard - tél : 04 67 64 92 57
amelie@languedoc-roussillon-cinema.fr

www.languedoc-roussillon-cinema.fr





vendredi 27 février 2015

SÉMINAIRE DU MASTER RECHERCHE EN ÉTUDES CINÉMATOGRAPHIQUES ET AUDIOVISUELLES

Conférence DE GILLES MOUËLLIC, vendredi 6 mars à 9h,site St Charles, salle des colloques 2.

    Gilles Mouëllic est Professeur à l’université de Rennes 2 où il enseigne le cinéma et le jazz et où Il a animé le programme de recherche international « Filmer la création artistique » (2009/2013). Il co-dirige la collection Le Spectaculaire/cinéma des Presses Universitaires de Rennes. Outre de nombreux articles et conférences consacrés aux rapports entre la musique et le cinéma en général (et le jazz et le cinéma en particulier), il a codirigé plusieurs ouvrages collectifs dont le numéro 112/113 des Cahiers du Musée d’Art Moderne (Centre Pompidou), numéro intitulé « Le cinéma surpris par les arts ». Il est l’auteur notamment de Jazz et cinéma (Cahiers du cinéma, 2000), Le jazz, une esthétique du XXème siècle (Presses Universitaires de Rennes, 2000), La Musique de film (Cahiers du cinéma/SCEREN-CNDP, 2003), Jazz et cinéma : paroles de cinéastes (recueil d’entretiens, Séguier/Archimbaud, 2006), Improviser le cinéma (éditions Yellow Now, 2011). Ses travaux actuels portent sur les relations entre techniques et esthétiques ainsi que sur l’improvisation en tant que mode de création au cinéma.

    La conférence de Gilles Mouëllic sera consacrée à l’improvisation comme mode de création dans les arts en s’appuyant sur une mise en relation entre ses modalités d’existence au cinéma, en musique, au théâtre ou en danse, voire en peinture ou en sculpture. Si ce sont bien les images et les sons qui seront au cœur de la réflexion, la dimension transdisciplinaire ici déployée permet de comprendre à la fois la diversité et la complexité de la mise en œuvre d’une création réellement improvisée, bien loin du mythe de l’improvisation comme expression du « génie créateur ».  Si une approche théorique s’avère utile, les liens concrets entre les pratiques improvisées et les évolutions techniques ne manqueront pas d’être explorés, une attention particulière étant portée ici aux processus de création.

Plusieurs extraits de films, qu’ils soient issus de documentaires ou de fictions, serviront à la fois de supports d’analyse et de bases d’échanges avec le public.


vendredi 20 février 2015

[ACHEMCHAME] E41ASC5 – De Twin Peaks à Lost (1990-2011) - Jeudi 14h15 - 15h45 D108 [Màj 28/03/2015]

Bonjour,
Voici toutes les informations utiles concernant le T.D. de L2 E41ASC5 – De Twin Peaks à Lost (1990-2011) - Jeudi 14h15 - 15h45 en D108.
Je signale aux étudiants de L2 que le T.D. est complet puisque nous dépassons les 45 étudiants inscrits. Il est donc inutile de venir s'inscrire au cours. Dirigez-vous impérativement vers les T.D. qui ne sont pas au maximum de leur capacité d'accueil.
Tout d'abord voici le planning prévisionnel des cours:
Cours 1 / 29/01 (1h30): Présentation du cours et modalités d'évaluation (bibliographie, corpus des séries...).
Cours 2 / 05/02 (1h30): Quelques éléments de réflexion sur l'émergence d'un âge d'or des séries télévisées contemporaines et panorama sur la recherche universitaire sur la sérialité.
Cours 3 / 12/02 (1h30):  Histoire de la télévision et de la série télévisée aux Etats-Unis.
Cours 4 / 26/02 (1h30): Terminologie sur les séries (genres et formats, structure narrative) et économie de la série.
Cours 5 / 05/03 (2h): Twin Peaks et l'influence de David Lynch sur les séries télévisées des années 1990 et 2000.
Cours 6 / 12/03 (2h): Le fantastique à la télévision (X-Files, La Caravane de l'Etrange, Lost).
Cours 7 / 19/03 (2h): Les séries policières (1) : historique avec Hill Street Blues, NYPD Blue, The Wire... tendance réaliste.
Cours 8 / 26/03 (1h30): Les séries policières (2) : historique avec The Shield, Les Experts, 24...
Cours 9 / 02/04 (1h30) : H.B.O., chaine pionnière : Dream On, Oz, Les Sopranos et Six Feet Under.
Cours 10 / 09/04 (2h) (rendu des fiches de lecture) : 4 Exposés : Dr House, Entourage, Game of Thrones, Boardwalk Empire (complet).
Cours 11 / 16/04 (1h30): 3 Exposés
Cours 12 / 30/04 (2h) : 4 Exposés : Dexter, Supernatural, Fringe, Homeland (complet)
Cours 13 / 07/05 (2h) : 4 Exposés : American Horror Story, Breaking Bad, House of Cards, Desperate Housewives (complet)

Je rappelle que votre exposé doit durer 20/25 minutes maximum, analyses de séquences incluses. Vos choix de séquences analysées sont donc capitaux (essayez de vous servir en priorité des “pilotes” des séries.)
Vous devez aborder les singularités esthétiques et narratives des séries: comment ça montre? comment ça raconte?

Vous devez également me remettre le jour de votre passage le plan de votre exposé (avec une problématique clairement visible, qui sera le fil conducteur de votre approche de la série) ainsi qu'une bibliographie/webographie, le tout sur une feuille (tapé à l'ordinateur).
  
Les 12 exposés ont été rapidement choisis et il faut désormais vous inscrire à un de ces douze groupes.
Il faut que vous soyez tous inscrits à un exposé avant le 12/02/2015 dernier délai.
1) Dexter (Laura Bronchard, Célia Chianese, Lina Mahfi et Sophie Reboul)
2) American Horror Story (Ben Aissa Feriel, Samuel Baylac-Troy, Samsara Valat, Jenny Reynaud)
3) Entourage (Ahmed Dendane, Lola Saury – 2 places disponibles)
4) Supernatural (Noêlie Hilaire, Thibaut L'hostis, Audrey Seunes et Mendez de Vigo Claire)
5) Game of Thrones (Nina Bednarz, Tiphaine Benoit, Nathan Lazarus, Christophe de Lamotte Guery Guillaume)
6) Breaking Bad (Hadrien Peltier, Jimmy Rogel, Aguilar Arnaud et Alazet Dimitry)
7) House of Cards (Victor Collette, Alexis Braun, Michel Jeannot et Jonathan Tramond)
8) Boardwalk Empire (Lawgann Devincenzi – 3 places disponibles)
9) Homeland (Manifa Sonko, MILA GUERRA Andrea, MARTINS ALVES Sara, BATRES PEREZ Sara)
10) Fringe (Lucia Joncourt, Max Callebout, Thomas Aunay et Clélia Mouton-Rovira)
11) Desperate Housewives (Mégane Mouton, Océane Carretero - 2 places disponibles)
12) Dr House (Lydie Dennez, Anouchka Obnissky, Cécile Alhaïts, Océane Cardona)

Pour la fiche de lecture, voici la bibliographie:
Seuls les livres en caractère gras peuvent faire l'objet de la fiche de lecture (4 pages maximum, tapées à l'ordinateur, taille de police 12, interligne 1,5) à rendre pour le 09/04/2015 (dernier délai) si possible par mail à l'adresse julien.achemchame@univ-montp3.fr au format .odt ou .pdf obligatoirement.Veuillez également nommer votre fichier avec votre NOM_prénom_L2.

*BENASSI, Stéphane, Séries et feuilletons T.V. : pour une typologie des fictions télévisuelles, Éditions du CEFAL,‎ 2000.
BURDEAU, Emmanuel, CAZEVIEILLES, Nicolas (dir.), The Wire : Reconstitution collective, Capricci/Les Prairies, 2011.
*BUXTON, David, Les Séries télévisées. Forme, idéologie et mode de production, L'Harmattan, Champs visuels, 2010.
CARRAZE, Alain, Les Séries Télé, Hachette, 2007
COLONNA, Vincent, L'Art des séries télé ou comment surpasser les Américains, Payot, 2010
ESQUENAZI, Jean-Pierre, Mythologie des sériés télévisées, Le Cavalier Bleu, 2009.
*ESQUENAZI, Jean-Pierre, Les séries télévisées: L'avenir du cinéma ?, Armand Colin, « Cinéma Arts visuels », 2010.
JOST, François, De quoi les séries sont-elles le symptôme ?, CNRS Editions, 2011.
JOYARD, Olivier, « L’âge d’or de la série américaine », Cahiers du Cinéma, N°581, Juillet-Août 2003, pp. 12-35.
JOYARD, Olivier, TESSE, Jean-Philippe, « Séries. Une passion américaine », Cahiers du Cinéma, N°658, Juillet-Août 2010.
*PASQUIER, Renaud (dir.), « Des Séries et des vies », Labyrinthe, n°37, Automne 2011.
*SEPULCHRE, Sarah (dir.), Décoder les séries télévisées, De Boeck, collection « Info Com », 2011.
*SKORECKI, Louis, Sur la télévision. De Chapeau melon et bottes de cuir à Mad Men, Capricci, 2011.
THIELLEMENT, Pacôme, La Main gauche de David Lynch. Twin Peaks et la fin de la télévision, Presses Universitaires de France, collection « Travaux pratiques », avril 2010.
THIELLEMENT, Pacôme, Les Mêmes yeux que Lost, Editions Leo Scheer, collection « Variations », janvier 2011.
WINCKLER, Martin, Les Miroirs obscurs : Grandes séries américaines d'aujourd'hui, Au Diable


Voici un lien vers l'article fondateur d'Umberto Eco évoqué en fin de cours:
Eco Umberto, Daedalus, Gamberini Marie-Christine. Innovation et répétition : entre esthétique moderne et post-moderne. In: Réseaux, 1994, volume 12 n°68. pp. 9-26 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/reso_0751-7971_1994_num_12_68_2617
N'hésitez pas à me contacter sur mon mail universitaire (disponible sur le blog) si vous avez des questions.
Bon travail à vous tous!

Julien Achemchame